Background Rigrstùla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Background Rigrstùla

Message par Rigrstùla le Mar 23 Fév - 18:23

Perso j'avais déjà fais celui de ma rava pour d'autre RP, le problème c'est qu'il es assez "cru" et glauque, du coup a voir si ca vous dit quand même ou pas. au pire je spoil les phase trop hard...

_________________
_________________________________________________




Pas de retraite, Pas de remors
La victoire sera notre
Du sang sur l'acier, un sacrifice
La victoire sera notre
Toute résistance est futile
La bataille est déjà gagnée !
avatar
Rigrstùla
Admin

Messages : 313
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur http://esprit-des-jokull.allianceogame.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Rigrstùla

Message par Varnak le Mer 24 Fév - 0:12

Bouh, qu'est ce que tu nous as pondu, toi ? *_* Perso, ça me dérange pas, au pire je serai traumatisé pour quelques jours et je dormirai pas, mais c'est pas grave :p T'inquiète, j'adore Maxime Chattam, qui rentre bien dans les détails aussi, donc je pense que ça ira ^^
avatar
Varnak

Messages : 269
Date d'inscription : 14/02/2016
Age : 21
Localisation : Derrière toi !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Rigrstùla

Message par Shadred le Mer 24 Fév - 11:47

ça peu pas être pire que le hamburger d'Ido...
avatar
Shadred

Messages : 33
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 28
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Rigrstùla

Message par Rigrstùla le Mer 24 Fév - 16:57

C'est pas faux, quoi que ...

_________________
_________________________________________________




Pas de retraite, Pas de remors
La victoire sera notre
Du sang sur l'acier, un sacrifice
La victoire sera notre
Toute résistance est futile
La bataille est déjà gagnée !
avatar
Rigrstùla
Admin

Messages : 313
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur http://esprit-des-jokull.allianceogame.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Rigrstùla

Message par Varnak le Jeu 25 Fév - 11:32

Quoi ? Ta rava mettait encore plus de gras dans ses sandwichs ?
avatar
Varnak

Messages : 269
Date d'inscription : 14/02/2016
Age : 21
Localisation : Derrière toi !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Rigrstùla

Message par Rigrstùla le Jeu 25 Fév - 11:35

haha ca vas etre dur de mettre plus que ce qu'il mets ^^

_________________
_________________________________________________




Pas de retraite, Pas de remors
La victoire sera notre
Du sang sur l'acier, un sacrifice
La victoire sera notre
Toute résistance est futile
La bataille est déjà gagnée !
avatar
Rigrstùla
Admin

Messages : 313
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur http://esprit-des-jokull.allianceogame.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Rigrstùla

Message par Varnak le Jeu 25 Fév - 11:43

Allez, fais pas ta chochotte, met ton conte de fées :p
avatar
Varnak

Messages : 269
Date d'inscription : 14/02/2016
Age : 21
Localisation : Derrière toi !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Rigrstùla

Message par Rigrstùla le Jeu 25 Fév - 12:15

Non mais comme je disais, a la base je l'es écrit en nouvelles ( de 60 pages) faus qje modifie XD

_________________
_________________________________________________




Pas de retraite, Pas de remors
La victoire sera notre
Du sang sur l'acier, un sacrifice
La victoire sera notre
Toute résistance est futile
La bataille est déjà gagnée !
avatar
Rigrstùla
Admin

Messages : 313
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur http://esprit-des-jokull.allianceogame.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Rigrstùla

Message par idôlon le Jeu 25 Fév - 14:05

mmh 60 page de gras !
avatar
idôlon

Messages : 301
Date d'inscription : 12/06/2015
Localisation : Sur le champ de bataille en train de découper tout le monde en cube !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Rigrstùla

Message par Avizen le Jeu 25 Fév - 17:01

Mdrrrr perso ça me dérange pas, sûr qu'on peut difficilement faire plus gore que le sandwich d'Ido :3 Après reste que je trouve un moment pour lire toutes vos histoires, parce que là, avec ce que tu nous as mis Varnak, va me falloir 3 mois pour trouver la motiv' de lire tout ça + 3 autres mois pour lire x'DDDD
avatar
Avizen

Messages : 180
Date d'inscription : 14/07/2015
Age : 19
Localisation : Dans mon dépotoire flottant au dessus de Nar Shadda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Rigrstùla

Message par Varnak le Ven 26 Fév - 14:32

Vais prendre mon temps pour écrire la suite alors ^^
avatar
Varnak

Messages : 269
Date d'inscription : 14/02/2016
Age : 21
Localisation : Derrière toi !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Rigrstùla

Message par Rigrstùla le Ven 4 Mar - 18:03

Bon voilou, petite précision j'ai ultra édulcorer en enlevant des descriptions et certaines phrases, j'ai mis en spoiler certains truc ( pour moi c'est pas trop hard mais bon on sait jamais avec les petites nature). Autre précision je ne cautionne pas sque j'ai marquer ( comprenez ce qui s'y passe et par rapport a l'irl ^^). J'ai déjà eu des soucis avec ca donc bon XD; La flemme de repasser sur les fautes donc démerdés vous ^^.




                                                                                                                                                         CHAPTER ONE





La section deux du quatrième quartier sous terrain de Bri’hym faisais partie des endroits les plus lugubre et malsain parmi les nombreux villages composant les sous-sols de Ryloth.

C’est dans ce village que vivais Rigrstùla. Sa famille n’étais pas la plus pauvre, ni la plus riche non plus. Elle vivait avec son père et son frère dans un petit quartier jouissant d’une toute relative tranquillité par rapport aux autres sections. Elle passa son enfance comme la plupart des autres enfants de son âge, à s’amuser dans les ruelles avec ses amis. Elle y rencontra Shan’owk, Twi’lek tout comme elle, et, très vite, elles devinrent inséparable.

Les deux jeunes filles, alors âgées de 9 ans, passaient le plus clair de leurs temps ensemble. Shan’owk était aussi belle qu’éléguante et prenais le plus grand soin à  toujours s’habiller de la plus belle des façons et de toujours paraître le plus propre sur elle. Rigrstùla, quant à elle, était un véritable garçon manqué. Elle n’hésiter jamais à chercher la bagarre ou à créer nombre de destruction mineures et autres larcins. Elles étaient, du point de vue caractérielles, les exacts opposées. Malgré les nombreuses différences les séparant, elles finirent par tombées amoureuses l’une de l’autre.

L’année de leurs quatorze ans, des membres du Soleil Noir débarquèrent sur l’astroport de Ryloth. Plusieurs contingents se divisèrent dans les divers quartiers des sous-sols. C’est en rentrant chez elle qu’elle y découvrit son père en pleine discussion avec un homme immense et à la musculature saillante.

« Aaahhh, voilà l’heureuse élue ! » s’exclama-t-il

«  Nous allons pouvoir y aller mon bon monsieur » dit-il en se retournant vers le père de Rigstùla.

Il lui tendit une bourse remplie de crédits républicains et s’approchât d’elle. Rigrstùla étonnée, regarda son père avec des yeux plus grand que ceux d’un Nautolan.

«  Père !! De quoi parle-t-il ?! »

Ce dernier ne daignas même pas la regarder et préféras ranger tranquillement sa bourse dans son veston.
Shan’owk assistait à la scène avec horreur et supplias l’homme de lui lâcher le bras. Ce dernier fit signe à un de ses hommes :

«  Toi, prends celle-là aussi »

L’homme prit Shan’owk par la taille et la mit sur son épaule. Les deux filles hurlèrent mais personne ne vint les aider, pire, les personne qui croisaient leur chemin se précipitaient dans les maisons ou feignirent de ne pas les voir.

Les hommes mirent un sac sur leurs tête et les transportèrent jusqu’à leur esquif. Rigrstùla senti son corps s’élever et atterrit avec force sur le sol. Sa tête cogna violemment le sol et elle se sentie partir, elle n’entendait que Shan’owk qui pleurais et l’appeler à l’aide tandis qu’elle sombrait doucement.



CHAPTER TWO


Elle se réveilla, embrumé par le choc violent qu’elle avait subi. Elle jeta un regard circulaire autour d’elle. Elle était attachée sur une sorte de table, à la verticale, pieds et poings liés. La pièce ressemblais d’avantage à une cellule qu’as une chambre d’un luxueux hôtel de luxe. Çà et là était poser divers débris et autres objets casser, sur sa droite se trouvait un tas de paille qui, après une courte réflexion, devais lui servir de lit. La « porte » de la cellule était faite de laser rouge, ne lui laissant pas le loisir de scié ceux-ci. Elle aperçut, en face une autre cellule identique à la sienne et, d’après les sanglots qui en émanais, abritais quelqu’un, captif tout comme elle. Elle essaya de regarder avec attention mais la faible luminosité l’en empêcher. Les faisceaux était l’unique source de lumière et elle donnait un air lugubre à la pièce, nimber des reflets rouges qu’ils produisaient.
Parmi les pleurs et autres gémissements, elle entendit indistinctement son nom.

« Shan’owk ? C’est toi ? »

« Rigrstùla ?! Tu es là ? J’ai si peur, aide moi » Supplia la jeune Twi’lek entre deux sanglots.

« Ne t’en fais pas ma belle, je vais nous sortir de là »

Elle essayer de rassurer son amie, bien qu’elle ne sût pas par quel moyens elle réussirait à s’enfuir. La priorité était de calmer Shan’owk. Elle lui remémora les souvenirs qu’elles avaient dans leur petit secteur pittoresque, les promenades à l’extérieur du village, les bagarre que Rigrstùla provoquer et que Shan’owk devais soigner ses blessures ensuite, les embrassades qu’elles échangées, en cachette.

Exténuée, elle finit par s’endormir. Rigrstùla cherchais quant à elle un moyens de défaire ses liens. Les menottes qu’elle avait aux poignées était serrées contre la table et il lui était quasiment impossible de faire le moindre mouvement, elle essaya cependant de faire glisser ses poignées en les tournant mais rien à faire, rien de daigner bouger.

Elle entendit le bruit distinctif d’une porte s’ouvrir, et des pas s’approcher. Elle vit alors l’homme qui l’avait emmené, donnant de l’argent à son père.

«  Alors ma mignonne, bien dormie ? » lui lança-t-il avec un sourire malsain.

Rigrstùla ne répondis pas et fronças les sourcils. L’homme désactiva les lasers et entrât dans la cellule. Derrière lui elle aperçut un autre homme faire de même dans celle de Shan’owk. L’homme s’approchât d’elle et elle reconnut immédiatement l’objet qu’il tenait dans ses mains : Un collier d’esclave !! Elle se débattait à l’approche de l’homme mais ses maudites chaines l’empêcher de bouger. Elle entendit Shan’owk hurlée ! L’homme se tint à côté d’elle un moment puis s’approcher d’elle. Il lui coinça le menton avec ses énormes doigt, lui lécha le visage de haut en bas et lui susurra à l’oreille :

«  Bien, maintenant que tu es à moi, je vais t’offrir un magnifique collier »

Rigrstùla arriva à se défaire de ses doigt, lui agrippa l’oreille avec ses dent et tira un grand coup. L’homme se dégagea en criant de douleurs tandis qu’elle jubilait intérieurement. Bien que cela pu paraitre écœurant, elle était satisfaite d’avoir ce morceau de chair sanguinolente dans la bouche qu’elle lui recracha dessus avec un air satisfait. L’homme se redressa et fonça sur la jeune fille enchainée.

«  Tu vas voir, chienne, tu vas me le payer »

Il lui asséna un violent coup de poing dans le ventre, suivi de plusieurs coups sur le visage. Sa force était démesurée par rapport aux petites racailles de son quartier et elle s’effondra sous les assauts répétés de ce dernier. La dernière sensation qu’elle retenu était le gout de son sang mêlé à celui de ce monstre dans sa bouche, qu’elle sentie couler le long de ses lèvres.

Ses blessures la faisais souffrir, sa peau d’habitude d’un rouge vif était couverte d’ecchymoses, sont œil droit était à moitié clos et lui faisais terriblement mal, elle sentait la peau atour de celui-ci anormalement gonflée. Après un long moment à remettre ses idées en ordres, elle comprit avec horreur, d’après la gêne qu’elle avait à bouger la tête, que l’homme lui avais finalement placé le collier d’esclave. Elle essaya d’appeler Shan’owk mais aucune réponse ne vint.

Plusieurs hommes s’avancèrent devant sa cellule et l’ouvrir, elle les entendait ricaner et se demanda ce qu’ils pouvaient bien lui vouloir. Deux d’entre eux s’approchèrent de Rigrstùla et lui détachèrent les bras en la maintenant, deux autre vinrent lui enlever les bracelets au pied et la soulevèrent. Elle essayait de se débattre mais la pression que les hommes exercé sur ses membres et ses blessures là l’empêchais de forcé. Ils l’emmenèrent à travers de long couloir et entrèrent dans une salle plus grande, éclairé par de simple plafonnier. Au fond de la salle se tenais ce qu’elle supposer être leurs « chef ». L’homme leva la tête à l’approche de ses hommes et jeta un regard malsain a la Twi’lek. Shan’owk était là également, maintenue tout comme elle par quatre hommes. Elle avait, elle aussi, un collier d’esclave autour du coup, mais elle n’avait surement pas dû se débattre autant au vu du peu de marque qu’elle avait sur le corps.

Le chef se levas de son siège et s’adressas à ses hommes :

«  Allez-y les gars, c’est le moment de s’amuser ! »

Spoiler 1:
Les deux Twi’lek échangèrent un regard effrayé et se débattirent au même moment en hurlant. Les hommes lancèrent les deux filles au sol et se mirent à déchirer frénétiquement leurs habits. Shan’owk hurlais à s’en faire exploser les cordes vocale lorsque le premier homme força sont intimité. Rigrstùla reçu un coup de poing en plein visage et deux hommes lui réservèrent le même sort. Elle ne sut combien de temps cela avait duré, ni combien d’hommes avais abusé d’elles, mais elle avait été ramené jusqu’à sa cellule et jetée sur la paillasse avec violence.
Elle reprit ses esprit a ce qui lui semblait être le matin, et se relevas difficilement, nombres de brin de paille collais sur sa peau à cause de leur semence. Elle s’en débarrassa avec un dégout incommensurable. Elle était nue et avait froid.
Elle regarda autour d’elle et trouvas des vieux habits sur la table. Elle s’habilla longuement et alla contre les barreaux.

« Sh….Shan’owk, tu es là ? Ca Va ? »

Rien. Pas de réponse…

Elle réessaya plusieurs fois mais toujours avec le même résultat.

Quelques heures plus tard, des hommes entrèrent et ramenèrent la pauvre jeune fille dans sa cellule en la jetant comme il l’avait fait de Rigrstùla. Elle était inconsciente et ne bougeait plus.
Spoiler 2:
Elle fut écœurée en la voyant nue et recouverte de la même substance qu’elle.
La colère avait remplacé la peur et la douleur et elle hurla sur les gardes. Elle prit la table et la jetas contre les lasers qui stoppèrent nette cette dernière, pulvériser et en nombres de morceaux jonchant le sol.
Les hommes s’esclaffèrent et s’en allèrent vers la sortie.

Plusieurs semaines s’écoulèrent, toutes pareilles, toujours les même actes horribles, toujours la même violence. A force de se rebeller et de se débattre continuellement, Rigrstùla avait récolté de nombreux bleu, sa lèvre inférieur était fendue en deux et elle avait plusieurs côtes fracturées.

Shan’owk était moins blessée physiquement mais était devenue une coquille vide. Elle ne parlait plus, passais sont temps dans un coin de sa cellule à pleurer en se balançant d’avant en arrière. Les semaines devinrent des mois et Rigrstùla développas un certain don pour énerver et provoquer les hommes. Elle réussit même une fois à en tuer un grâce à un morceau de chaise qu’elle avait taillé. S’ensuivis des représailles aussi violentes que négligeables. Elle avait en effet développé une certaine résistance physique et les coups qu’elle subissait la faisaient de moins en moins souffrir. Elle compris vite qu’en s’exposant aux souffrances qu’on lui infligeais, elle été capable de les rendre moins douloureux au point de passer outre pour atteindre ses objectif, frapper ou blesser, créer un joyeux bordel ou détourner l’attention de Shan’owk.



CHAPTER THREE





Elle se réveilla, comme d’habitude, ankylosés et pleines de courbatures. Ces hommes allez le payer un jour et ils le regretteraient amèrement. Elle fut surprise de l’étrange absence de lumière. Bien qu’habituellement reflétant la couleur rouge des lasers, les murs de sa cellule étaient froids et sombre. Elle se tourna et ne vit rien, pas de lumière, pas de barreaux !! C’était sa chance de s’enfuir et d’emmener Shan’owk loin de se calvaire incessant.

Elle prit un pied de la table qu’elle avait soigneusement caché sous sa paillasse. Elle l’avait taillé en pointe, bien que grossière, de façon à pouvoir au moins tuer un ou deux garde inattentifs lors d’une éventuelles fuite. Elle traversa le couloir et atteignit la cellule lui faisant face. Elle y pénétra et se stoppas net. Du sang tapissais la paillasse et le sol de cette pièce, ainsi que ses murs. Son cœur s’arrêta un instant puis se mis à tambouriner dans sa poitrine. La haine et la colère l’emportèrent sur la peur, elle sortit en trombe de la cellule et se dirigeas vers la première porte qu’elle croisa. Elle l’enfonça et découvris un spectacle de désolation.

La grande salle où elles subissaient tous ces sévices était jonchée des corps des hommes de mains. Elle s’avança dans la salle et aperçus des marques étrange sur les cadavres : il avait été touché par quelques chose qui cautérisais les plaies et découper les membres avec une netteté affligeante. Une voix étouffée l’interpellas, elle tourna la tête en direction du son et vis leurs chef, ce maudit chef !!

Elle s’empressa de le rejoindre. Lui qui d’ordinaire était arrogant et la regardais toujours de haut, était bien mal en point, allongé là sur le sol.

Elle empoigna plus fermement son « arme » et la tandis au-dessus du corps :

«  Où es Shan’owk ?! Répond ou je te tue ! » Lui lançât elle.

Il avait du mal à respirer mais sa forte constitution lui avais apparemment permis de survivre un peu plus longtemps que ses sous-fifres.

Elle n’obtint que le même sourire sadique qu’il avait toujours eu. Pris de fureur elle lui transperça la jambe droite. Une gerbe de sang jaillie de la blessure et des morceaux de chair en sortirent quand elle retira son arme. L’homme hurlas de douleur mais ne répondis toujours pas. Elle continua frénétiquement tout en le questionnant. Pour chaque plaie béante qu’elle perçait dans sa peau, c’était autant de sang et de hurlements qui en découlaient. Elle se surprit pendant quelques seconde à prendre plaisir à voir souffrir cet ordure qui leurs avait fait tant souffrir. Elle se stoppa au-dessus du cœur de l’homme et lui reposas la question.

«  Vas te faire foutre, vous n’êtes que des trainée toi et ta petite pute ! » Lui crachat-il.

Des gouttes de sang avaient été projeté sur le visage de Rigrstùla, se fut les mots de trop pour elle.
Elle leva son arme et l’abattis de toutes sous force dans le poitrail de se misérable con. Il fut pris de convulsion, crachant du sang dans des quintes de toux roques, puis succombas.

La Twi’lek tombas à genou, elle avait mis fin à ces tortures quotidiennes… Maintenant il ne lui restait plus qu’à retrouver Shan’owk.

Elle n’u pas le temps de se relevée qu’elle entendit des applaudissements. Elle eut soudain une sensation de malaise et se retournas rapidement. Elle vit un homme d’une grande stature l’observer en souriant. Elle se rappela vaguement avoir lu quelque chose sur l’Holonet parlant de cette race, les Sith au sang pur et, au vue de son apparence, il ne pouvait que faire partie de celle-ci.

« Bonjour mon enfant, lui dit-il, que voilà une belle démonstration de rage et de haine »

Elle ne savait quoi dire, était-il méchant, lui voulais-t-il du mal, ou bien était-il là pour tout à fait autre chose. Elle s’approcha de lui doucement, gardant sa lance de fortune empoignée, prête à bondir sur lui en cas d’attaque de sa part.

«  Je sens beaucoup de colère en toi, cette chose te seras inutile contre moi cependant » Il fit un signe de la main et sa lance fut comme arrachée de ses mais pour se planter au loin dans le cadavre d’un des hommes.

« Je sens aussi que la Force est ton allié, et qu’elle semble particulièrement puissante en toi » Il avançait doucement vers elle, les bras croisé dans le dos.

Elle remarqua un objet étrange à sa ceinture, il s’agissait d’un sabre laser !

« Vous êtes un Jedi ? Et Vous pensez que j’en suis une aussi ? »

L’homme éclata d’un rire guttural et lui lançât un objet provenant d’un corps à côté de lui. Elle l’attrapât au vol et le regardas avec étonnement : c’était un sabre laser. Elle pressa le bouton situé sur le manche et une lame doré en jaillie dans un bruit sourd. Elle eue à peine le temps de l’observée que l’homme, qui quelque seconde auparavant pouffais de rire, se jetait sur elle, son sabre laser rouge à la main.
Elle para tant bien que mal le premier assaut qui la fit reculer sous la force de cet homme. D’autre coup vinrent qu’elle réussit à parer difficilement. Alors qu’elle ployait sous le nombre de ses assauts, elle sentit une grande vague de haine grandir en elle. Elle réussit à éviter une estocade et frappa l’extraterrestre. Celui-ci fut surpris de sa rapidité mais la repoussa avec la paume de sa main.
Elle se releva prestement et se jeta de nouveau sur lui. Il se contentait de parer tout en lui assénant quelque coup de temps en temps. La douleur que cette lame provoquait était difficilement supportable mais elle n’en avait cure. Elle se souvenait de ses réussites quand elle faisait abstraction de la douleur et des prouesses dont elle était capable. Alors qu’elle pensait prendre le dessus, elle vit de grand éclair bleuté arrivé sur elle. Elle n’eut pas le temps d’esquiver et les pris de plein face. Elle fut pris de violente convulsions et s’effondra sur le sol. Les derniers mots qu’elle entendit avant de sombrer furent :

« Je ne suis pas un de ces misérables Jedis, je suis un Sith, et ma puissance viens du Côté Obscur de la Force »



CHAPTER FOUR




Elle reprit ses esprits après des cauchemars mouvementés. Elle ne se souvenait plus de leurs contenus mais avait une étrange sensation de malaise. Elle se réveilla, attachée aux poignets et aux chevilles sur une table à la verticale. Avait-elle voulut échapper à son quotidien en faisant un rêve, ou était-ce un cauchemar.

Elle tourna sa tête à droite, puis à gauche. Elle se rendit compte de la facilité avec laquelle elle pouvait bouger le coup. Son collier d’esclave avait été enlevé. Elle n’avait pas rêvé, la pièce dans laquelle elle se trouvait n’était en rien comparable à la cellule miteuse dans laquelle elle avait vécu ces derniers mois. Nombre d’ordinateurs était disséminés çà et là dans la pièce et le sol ressemblais d’avantage a du Duracier qu’as des pierres mal taillées et vieillissantes. Elle chercha du regard une présence ou même avec de la chance, celle de Shan’owk. Elle n’était pas là…

«  Tu cherches ta compagne ? Les Jedis que j’ai tués m’ont parlé d’elle. Ils ont envoyé une patrouille deux jours plus tôt et l’on libérer. Mais tu n’as pas eu la même chance ».

Pourquoi les Jedis avait sauvé Shan’owk et pas elle ?! Pour quelle raison ne leur avait-elle pas parlé de sa compagne enfermée et torturée tout comme elle ?

«  Tu te demandes pourquoi il ne t’on pas emmener n’est-ce pas ? »

Cet homme semblait lire dans ses pensées comme dans un livre ouvert. Comment avait-il deviné ?

«  Tu as quelque chose que ta douce et chétive compagne n’as pas, et qui me plait au plus haut point »  poursuivit-il.

Elle attendait la suite avec une certaine impatience. Qu’avait-elle de plus que Shan’owk ?

«  Tu possèdes un don certain dans la Force, mais, contrairement à ce qu’aurais pu espérer ces Jedis, Ce n’est pas le coté Lumineux qui t’as choisi, mais plutôt le cote Obscur » Lui expliquât-il.

«  Mais pourquoi ? Comment ? Je ne comprends pas » Questionna Rigrstùla avec étonnement.

« Tu laisses libre cours à ta colère, ta haine te rend plus forte et ton caractère es impétueux et borné, si tu en veux la preuve, regarde toutes tes cicatrices, elles prouveront mes dires. »

Sur ce point il n’avait pas tort, mais était-ce une raison pour l’abandonner ainsi ?

«  Je peux t’aider, mais cela ne seras pas gratuit. Tu souffriras comme tu n’as jamais souffert, et tu regretteras probablement ta chère petite vie tranquille. Mais tu accèderas à un pouvoir incommensurable, capable de défaire même l’empereur »

Sa proposition, bien qu’effrayante, était des plus alléchante. Avec de tels pouvoirs, elle serait capable de retrouver Shan’owk et de la ramener saine et sauve. Elle accepta donc et débutas sont entrainement.


Elle ne put imaginer à quel point cela allait être difficile. Entre les séances d’études et les combats au sabre laser, le Sith prenais un malin plaisir à la torturer. Il lui briser un jour une jambe, puis un bras, puis un autre jour l’autre jambe et ainsi de suite jusqu’as ce que la moindre partie de son corps soit réduit en miettes. Il lui infligeait de terrible torture mentale également avant de la soigné grâce à ses terrifiants pouvoirs. Elle ne savait plus ce qui était le pire, être enfermés par ces homme ou être « entrainer » par ce Sith. Mais les jours passèrent, puis les semaines, les mois et enfin les années. Elle devint une terrible guerrière. Son Maître lui avait appris nombre de techniques secrètes. Il lui avait également appris à se servir du Côté Obscur de la Force pour démultiplier sa puissance destructrice.

Son Maître était un homme d’une grande connaissance des arts Sith mais également un grand magicien. Il avait la capacité de voir loin dans l’avenir et pressentais toujours les plus grands dangers. Il était toujours de bon conseil malgré son plaisir malsain à la torturer. Il lui répétait inlassablement un de ses dicton préférer après chaque séance de torture : « Entre deux maux, il faut choisir le moindre ». Un jour, pendant ses leçons, il lui fit une déclaration :

«  Je t’ai appris à te servir de la Force pour tuer tes ennemies, je t’ai appris à t’en servir pour occulter les souffrance de tes blessures et te rendre insensible à la moindre souffrance physique ou mentale. Je t’ai tatoué sur la peau le signe de ton appartenance au Sith. Je t’ai appris un style de combat qui ne sera découvert que dans de nombreuses années, le Juyo. Cette technique se marie à merveille avec ton style de combat naturel. Mais, et c’est pour ça que je t’ai choisie, tu n’es pas intéressée par le pouvoir, ou par les mesquines manigance. Tu n’es que puissance et cruauté. Maintenant, il est temps pour moi de te révéler l’emplacement de ta compagne »

A ses mots, le sang de la Twi’lek ne fit qu’un tour et elle fixa son maître dans les yeux. La colère monta aussitôt en elle et elle s’apprêtait à lui sauter dessus.

«  J’ai vu se jour arriver, depuis le jour où je t’ai recueillis. Je sais comment il va finir et je m’en réjouis. La douce et tendre Shan’owk travail pour la république, elle leurs sert de vulgaire livreur »

«  Depuis quand le saviez-vous ?! REPONDEZ !!! »

«  Cela fait maintenant 15 années que tu es ici, et cela fait depuis ce jour que je la suis à la trace. »

Elle hurla à s’en faire exploser les cordes vocales et se jeta sur lui en un bon gigantesque. Poussée par la colère et la rage, elle le frappa en plain ventre sans que celui-ci ne tente d’esquiver ou de parer. Il tomba à genou et leva la tête pour croiser sont regard, lui souris et tombas, mort.

Quand elle se calma, elle regarda le corps de son maître gisant au sol. Elle vit un datapad dans sa main gauche. Lorsqu’elle l’alluma, elle y trouva les coordonnées des espion qui suivait Shan’owk et son emplacement actuel.


Elle prit le vaisseau de son maître et parti à sa recherche. Quiconque se dresserais entre elle et son amour seras réduit en poussières, Jedis, Soleil Noir, Soldat de la république, Sith. L’empereur lui-même pourrais essayer de l’arrêter qu’il ne serait pas de taille contre sa vengeance.

_________________
_________________________________________________




Pas de retraite, Pas de remors
La victoire sera notre
Du sang sur l'acier, un sacrifice
La victoire sera notre
Toute résistance est futile
La bataille est déjà gagnée !
avatar
Rigrstùla
Admin

Messages : 313
Date d'inscription : 01/05/2015
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur http://esprit-des-jokull.allianceogame.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Background Rigrstùla

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum